Facebook Instagram

« Nous étions poussés par le besoin de renouer avec notre métier et avec le public. Nous voulions pouvoir offrir une rencontre artistique, même dans le contexte sanitaire actuel : nous avons donc imaginé ce dispositif artistique sur-mesure. Pour qu’on puisse ressentir à nouveau ce plaisir partagé qu’on ne vit qu’avec le spectacle vivant : pour retrouver le théâtre… »

Gabrielle Jourdain et Samuel Sené

Les voix du spectacle

Inès Amoura

Création du rôle de SARAH

Après une classe préparatoire littéraire (khâgne, hypokhâgne), Inès mène un master universitaire sur l’adaptation théâtrale. En parallèle, elle entame sa formation professionnelle de comédienne en suivant le cursus du Studio Muller pendant 3 ans, où elle s’attelle aux techniques de l’acteur, mais aussi à l’improvisation, au mime, au travail de la voix, à la danse et au clown. Elle poursuit sa formation continue à l’école Claude Mathieu, et dans des cours de chant (Technique du Chanteur Moderne, les ateliers Musidrama).

Depuis 2018, elle est aussi collaboratrice artistique au sein de divers collectifs, notamment sur la pièce de théâtre burlesque Cordialement, et elle travaille avec la compagnie Musidrama sur la création de quatre spectacles musicaux.

Inès a joué dans divers pièces, classiques, modernes ou originales : Andromaque de Racine, Days of nothing de Fabrice Melquiot, TINA une petite histoire de la crise de Simon Grangeat, et Mississippi d’Aurélia Ciano.

Elle joue dans le spectacle Un Chant de Noël à l’Artistic théâtre à l’hiver 2018-19, puis dans la création de théâtre musical de Raphael Callandreau Ça bouge, en juin dernier.

Jacques Verzier

Création du rôle de RAPHAËL

Jacques fait ses premières armes au Théâtre en compagnie de Philippe Adrien. Il travaille ensuite avec Robert Cantarella, Jérôme Savary, Alain Marcel, Laurent Pelly, Alain Francon, Jean-Luc Lagarce, Jacques Vincey, Jean Lacornerie, Jean-Louis Grinda, Agnès Boury, Lisa Wurmser,Olivier Bénézech, Jean-Michel Ribes, Jean-Louis Martinelli, Stephan Druet.

Au fil du temps, la comédie musicale est devenue son terrain de jeu favori. Des premiers rôles dans Cabaret, Kiss me Kate, Of thee I sing, Sugar, certains l’aiment chaud, Panique à bord, Titanic, Lady in the dark, Le Roi et Moi, Sweeney Todd, Bells are ringing,…

Il s’est illustré récemment dans L’Opéra de Quat’Sous (Brecht /Weill / Lacornerie) et Berlin Kabarett (Druet) au côté de Marisa Berenson.

Il est actuellement en tournée avec Une Femme Se Déplace, spectacle musical de David Lescot, prochainement au Théâtre de la Ville à Paris.

Perle Solvès

SARAH (voix anglaise)

Entre Londres et Paris, Perle a étudié, entre autres, au Conservatoire du 9ème arrondissement de Paris en classe de comédie musicale et a suivit de nombreux stages avec l’Acting Workshops Actors Studio de Jack Waltzer. Perle continue ensuite sa formation à l'American Musical Theatre Academy où elle a eu la chance d'être formée par de grands noms de la comédie musicale du West-End et de Broadway. Elle est alors nommée pour représenter son école pour la Stephen Sondheim Society, en tant qu'interprète de l'année.

En 2014, Perle est ravie de faire ses débuts au West End dans Godspell, The Broadway Revival In Concert au Lyric Theatre London. Elle a participé à une tournée internationale pour interpréter les chansons du compositeur Américain Bobby Cronin, incluant des concerts en Suisse, Paris et New-York.

Elle interprète ensuite le rôle de JT dans "My Life Is A Musical », produit pour la première fois à Paris en 2017

Parallèlement, Perle prête sa voix en studio (chant, doublage, voix off...), compose, écrit et continue de travailler sur des projets créatifs divers.

Louis Bernard

RAPHAËL (voix anglaise)

Louis est un ancien sportif de haut niveau en plongeon, qui vit à Londres depuis dix ans, où il a suivi une formation théâtre et film au conservatoire : The Academy of Live and Recorded Arts.

Au théâtre, il évolue dans les répertoires classiques, contemporains et corporels. Récemment, il a joué dans Henry V et Much Ado About Nothing de William Shakespeare avec la compagnie Antic Disposition (Peter Brook Empty Space Award 2014) à Londres et en tournées dans les cathédrales anglaises. Henry V a également été joué au Théâtre National de Nice, dans le cadre du Festival ShakeNice. Il a également joué dans A Christmas Cratchit au Theatre 503, Follow Suit au Pleasance Theatre et Vault Festival, Dante’s Inferno avec Craft Theatre.

Il est aussi directeur artistique de la compagnie de théâtre Big Bonobo, avec laquelle il fait découvrir des textes étrangers inédits en France. Leur premier spectacle, Radieuse Vermine de Philip Ridley, a été créé pour le Théâtre du Chêne Noir (Avignon OFF 2017), pour se jouer ensuite au Petit Montparnasse en 2018, et en tournée en France et Suisse en 2019. Leur prochain spectacle, Tebas Land, de Sergio Blanco, qui aurait dû se jouer au Théâtre des Halles (Avignon OFF 2020) est en cours de création.

Voix additionnelles

Ariane Athéna, Eric Chantelauze, Hanna Lasserre, Samuel Sené, Mathieu Tremembert

Voix additionnelles – English version

Quentin Bruno, Leo Elso, Eva Gentili, Mathilde Moulin

Comédiens en alternance

June van der Esch

Née dans une famille d’artistes et passionnée par les arts du spectacle, June se forme très tôt à différents domaines artistiques : orchestre, choeur, pratique du violoncelle. À partir de l’âge de 16 ans, elle trouve l’art qui lui permet d’additionner ses différentes passions : le théâtre musical. Elle débute alors sa formation professionnelle à l’Académie Internationale de Comédie Musicale et se forme directement sur scène en ayant l’opportunité de jouer dans des spectacles musicaux tels que Les Misérables en concert, La Boule Rouge, Le chant de Noël, La guerre des boutons, ainsi que dans de nombreux spectacles jeune public.

Voulant approfondir sa formation de comédienne, en 2012, June intègre l’Ecole Claude Mathieu qui lui donnera l’opportunité de rejoindre des collectifs de talent dont la Compagnie en Eaux Troubles (« Merlin, L’Integraal » au Théâtre du Soleil ; « Chroniques pirates »), la Compagnie Gabbiano (« Femme non-rééduquable »), et, plus récemment, la Compagnie Public Chéri.

Valentine Mizzi

Après un Bachelor de management hôtelier à l’école Vatel, Valentine se tourne vers le théâtre et rentre au Cours Florent. Elle se forme pendant trois ans aux techniques de l’acteur : travail d’interprétation, mais également improvisation, masque, danse et travail vocal.

Au sein de son école, Valentine participe à divers spectacles, mises en scène et créations. Et contribue pour son projet de fin d'étude à la mise en scène des Tournesols de Fabrice Melquiot, et interprète le rôle de Black.

Depuis 2018, elle participe également à plusieurs performances liant poésie et danse pour la FIAC, le cabaret de la performance, lors du « Printemps des poètes » à l’ambassade de Roumanie ou encore pour les « Nuit blanche » de Paris.

Actuellement, elle joue avec la compagnie Les Transats Antiques, dans une pièce de Pedro Bricio, Peines d’amour presque perdues, à l’Ambassade du Brésil et avec le soutien de cette dernière.

Gilles Vajou

Gilles Vajou est un artiste polyvalent que l’on a pu retrouver aussi bien dans le registre du théâtre musical que dans le théâtre pur.

Il a joué dans de nombreux spectacles musicaux tels que CATS - Le Musical, les Misérables, Kiss me Kate, My Fair Lady, Singing in the Rain ou plus récemment dans Oliver Twist ou encore Le Livre de la Jungle.

Au théâtre, il a joué sous la direction d’Arthur Jugnot et David Roussel dans Des pieds et des mains. Il s’est également illustré dans de grands classiques tels que l’Avare, Le Cid ou encore Les Précieuses Ridicules. Dans un autre registre, on a pu le voir dans Les Monty Python, sous la direction de Thomas Le Douarec.

Bruno Bonjean

Il débute le théâtre en 1984 en jouant essentiellement des auteurs contemporains au sein d’une jeune compagnie qui travaille beaucoup l’improvisation et le corps. Il découvre la pédagogie de Jacques Lecoq et devient son élève de 1993 à 1995, années pendant lesquelles il participe également au Laboratoire d’Etudes du Mouvement, département scénographique de l’école.

Metteur en scène de la compagnie Euphoric Mouvance depuis 1996, il crée plusieurs spectacles dont Dinobis d’après des nouvelles de Buzzati, Gargantua de Rabelais, Cocktamo d’après un texte d’Hubert Nyssen et deux spectacles scientifiques de Jean Stratonovitch…

Dans le même temps, il joue Le Grand Voyage au CDN de Caen, dans la mise en scène de l’auteur Marc Fremond. Suite à cette rencontre il lui commande un texte autour du pouvoir, La valse à trois temps qu’il met en scène.

Il se tourne de plus en plus vers les écritures contemporaines. Il joue le spectacle Made in dignity de Brigitte Jacob mis en scène par Hervé Haggaï.

Artiste associé à Riom (63) entre 2012 et 2014, il est actuellement en résidence en tant qu’artiste associé à Bellerive sur Allier jusqu’en 2023 autour des écritures contemporaines. Il participe activement à la vie culturelle de la ville, rendez-vous théâtre, lecture, petites formes d’interventions dans divers espaces et structures, et ateliers.

L’équipe créative

Samuel Sené

CONCEPT et MISE EN SCÈNE

Après de brillantes études (Agrégé de mathématiques de l’Ecole Normale Supérieure, Premiers prix de piano et direction des conservatoires d’Orléans et du CNR de Saint-Maur), Samuel est chef d’orchestre de nombreux opéras, opérettes ou évènements (Carmen, Orphée aux Enfers, Hamlet, La Belle Hélène, le concert officiel Star Wars, …)

Sa double formation musicale et théâtrale lui permet de mettre en scène des opéras (Tosca, Orphée et Eurydice, Paillasse, Carmen, …), des spectacles musicaux (Contes sans frontière au théâtre des Célestins – Lyon), des créations de théâtre musical (Légendes parisiennes, #hashtags, Flop, Jack l’ombre de Whitechapel, Week-end !, Ca bouge …) ou encore du théâtre comme La leçon de Ionesco aux théâtres Mouffetard et Lucernaire ou Anna attend l’amour au théâtre des Mathurins.

Il s’intéresse ensuite au musical anglo-saxon et assure la fonction de directeur musical pour divers spectacles tels que Fame, Rendez-vous, West Side Story, Next thing you know, Oliver, ou actuellement Into the woods en tournée sur les scènes lyriques françaises. Depuis ce jour, que ce soit lors de concerts, d’opérations pédagogiques, ou de créations engagées, il défend l’art du théâtre musical, qu’il soit anglo-saxon ou français, comme un art total, engagé et non-consensuel, à contre-courant des vagues populistes.

En 2018, il co-écrit Comédiens !, qu’il met en scène au théâtre de la Huchette. La pièce reçoit ainsi cinq Trophées de la comédie musicale, dont ceux de meilleure mise en scène, meilleur livret et meilleur spectacle. Il récidive en 2019 avec Un chant de Noël et L’homme de Schrödinger à l’Artistic théâtre, qui remporte le Trophée de la mise en scène de comédie musicale de l’année. Il développait cette saison une nouvelle pièce de théâtre (Souviens-toi de te méfier), et la nouvelle comédie musicale Contretemps.

Gabrielle Jourdain

IDÉE ORIGINALE et CO-PRODUCTION

Fille d’une scénographe et d’un metteur en scène d’opéra, Gabrielle Jourdain se forme au chant, au théâtre et à la danse au conservatoire de sa ville ainsi qu’au CREA (Centre d’Eveil Artistique) qui lui ouvre la porte des plus belles salles de France en tant que jeune choriste (Opéra de Paris, Théâtre du Chatelet, Opéra de Vichy, Grand Théâtre d’Aix-en-Provence etc…).

Elle suit des études de gestion des entreprises culturelles et continue de participer aux productions du CREA. Férue d’opéra et de comédie musicale, elle intègre le service production du Théâtre Mogador. Pendant plusieurs années, elle prend part à la mise en place des castings, des plannings et de la logistique des productions. Elle est recrutée dès sa création par la Seine Musicale et coordonne pendant trois ans l’accueil de centaines de concerts, spectacles et festivals. Freelance depuis 2020, elle participe à la reprise de la production du Roi Lion à Mogador et construit en parallèle un projet d’adaptation d’opéra pour le jeune public.

Enfin, pour s’adapter à la situation sanitaire actuelle et pour garder le lien entre le spectacle et son public, elle conçoit avec Samuel Sené le spectacle C-Ω-N-T-α-C-T qu’elle co-produit.

Eric Chantelauze

TEXTE

Comédien formé au C.N.R. de Lille, Eric Chantelauze a joué au théâtre sous la direction de Brigitte Jaques, Jean-Claude Fall, Philippe Calvario, Ned Grujic, Jean-Paul Tribout, Sophie Lecarpentier, Gil Bourasseau, Vincianne Regattieri… ou encore actuellement dans Smoke rings au théatre Michel, et dans Cyrano Ostinato fantaisies au théâtre Lepic avec le Collectif du Libre Acteur dirigé par Sébastien Bonnabel. Enfin il rejoint Mélody Mourey pour sa nouvelle création prévue au théâtre des Béliers.

Réalisateur, il signe pour le grand écran deux courts métrages de fiction avec Patrick Azam (A L’Heure ; Partir), des films d’animation au sein du collectif Les Beautiful Fools (Laïka ; 3 Novembre 1957) et le clip officiel de Keeping You Alive du groupe Gossip. Parolier de plusieurs chanteurs (Christophe Bonzom, Cyril Romoli, Pascal Sangla), il écrit aussi pour le théâtre (diffusion sur France Culture de sa pièce Le Temps des Chiens). Pour la compagnie Casalibus, il adapte Le Songe d’une nuit d’été et Les Précieuses ridicules.

Avec Didier Bailly, il imagine des spectacles musicaux : La Guinguette a rouvert ses volets (3 nominations aux Molières 2005), La Jeune Fille et l’amour (prix SACD 2008) et La Poupée sanglante qu’il écrit et met en scène au théâtre de la Huchette en 2016 (7 nominations aux Trophées de la comédie musicale 2017: Charlotte Ruby remporte le Trophée de la révélation féminine, et Alexandre Jérôme, celui de la révélation masculine), et plus récemment Une vie, l’adaptation musicale du roman de Maupassant.

En 2018, lui et Samuel Sené écrivent Comédiens !, qui triomphe au théâtre de la Huchette plusieurs mois, et leur vaut le Trophée du Meilleur livret. Il crée également la comédie musicale Week-end !, L’homme de Schrödinger, et Un chant de Noël, pour la saison 2018-19 à l’Artistic théâtre. Il développe cette saison une nouvelle pièce de théâtre (Souviens-toi de te méfier), et la nouvelle comédie musicale Contretemps.

Cyril Barbessol

MUSIQUE et DESIGN SONORE

Cyril Barbessol commencent ses études classiques à la Schola Cantorum à Paris ainsi qu’avec Mme Canavaggia à Marseille, et joue son premier concert en 1988, au théâtre de Fontainebleau (Rachmaninov, Chopin, Scriabine et Brahms).

Il est récompensé lors de nombreux concours : Nérini en Supérieur (1987), Claude Kahn en Supérieur (1988), le concours musical de France en Excellence (1989), prix au concours classique et jazz de la créativité (1989), salon de la musique de Paris (1992). Dès 1989, il s’installe à Paris, étudie le jazz, l’harmonie, la composition et l’orchestration avec Ivan Julien et Bernard Maury et commence sa carrière de « side man » aux cotés d’artistes et projets les plus variés comme le grand orchestre de Salsa Mambo Mania, le groupe d’acide jazz Bee Attitude, comme pianiste chef d’orchestre de la revue du Paradis Latin, dans différentes formations jazz aux cotés de Pierrick Pedron, Laurent Robin, Benjamin Henocq, Gildas Boclé, Régis Ceccarelli, sur la scène africaine et maghrébine avec Rido Bayonne, Raï Cum, Idrissa Diop, Amar sundy…

En 2000, de nouvelles rencontres le guident peu à peu vers la chanson, la pop, les musiques électroniques, la comédie musicale en tant que pianiste, arrangeur, réalisateur ou compositeur. Il fait les tournées et concerts avec : Marc Lavoine, Vanessa Paradis, Henri Salvador, Phil Collins, Ivry Gitlis, Pascal Obispo, Helene Segara, Gipsy King, Pierre Souchon, Shirley Bassey, Chimène Badi, Asa, Carla Bruni, etc. Et il travaille sur des albums de : Charles Aznavour, Vianney, Pascal Obispo, Helene Ségara, Gipsy King, Cheb Khaled, Asa, Abd al Malik, Martin Rappeneau, Enrico Macias, Pierre Souchon, Davide Esposito, Charles Berling, Star Academy, We love Disney, etc.

Parmi toutes ces collaborations, une a été particulièrement marquante, celle avec Monsieur Ivry Gitlis. Cet immense violoniste classique a marqué le 20ème siècle par son jeu et son charisme. Cette rencontre a lieu dans un studio d’enregistrement parisien, tout de suite, le courant passe. Quelques semaines plus tard, Ivry contacte Cyril pour jouer en trio au festival Martha Argerich à Lugano en Suisse puis l’année suivante dans le même cadre en duo autour de la musique de Gershwin. Ces semaines passées aux côtés d’Ivry Gitlis ont été l’occasion de grandes rencontres, notamment avec Martha Argerich, Gabriella Montero, Alexander Gurning, Lyli Maisky…

Hanna Lasserre

DRAMATURGIE

Hanna Lasserre est diplômée en 2007 à l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS) à Bruxelles en mise en scène. Elle travaille comme assistante à la dramaturgie à la Volksbühne (Berlin), où elle collabore entre autres avec Jérôme Savary en 2009 et Olivier Py en 2011. En 2012, elle assiste une première fois Frank Castorf pour la mise en scène de La Dame aux Camélias à l’Odéon-théâtre de l’Europe à Paris avant de le retrouver sur Bajazet, en considérant Le Théâtre et la Peste de Racine/Artaud en 2019 co-produit par le théâtre de Vidy (Lausanne) et la MC93 (Bobigny).

Metteuse en scène et dramaturge, elle obtient un doctorat en Arts du spectacle en juin 2019. Ses recherches sur les procédés dramaturgiques contemporains s’inscrivent dans une articulation entre pratique et théorie esthétique du théâtre. Sa thèse-création intitulée « Processus et création d’une contre-narration » soulève les enjeux de l’usage de la narration dans la création contemporaine ainsi que l’engagement des artistes à chercher une alternative théâtrale face à la logique mercantile et à sa spectacularisation. Depuis 2015, elle est chargée de cours en études théâtrales dans les universités Paris 8 Vincennes Saint-Denis, Paris Ouest Nanterre-La Défense et Sophia Antipolis à Nice et obtient un poste d’ATER à l’Université Côte d’Azur pour l’année 2019/2020.

Jean-Philippe Marie de Chastenay

TOUAREGS.COM

Entrepreneur avant tout, Jean-Philippe fonde en 2000 l’agence Touaregs spécialisée dans l’innovation et le CRM, puis crée en 2011 à Nantes la marque de maroquinerie Atelier Saint-Loup. Après avoir étudié à Dauphine l’informatique de gestion, il est diplômé du MBA de Sciences Po Paris.

Passionné de livres, il co-fonde, en 2016, Chaï - une start-up dans l’édition incubée par le Contentshift / Boersenverein en Allemagne. Issu de la première génération des « digital natives », ses recherches se concentrent sur les impacts sociétaux des nouveaux acteurs dominants et leurs modèles sous-jacents. Il enseigne et anime des conférences sur le digital, l’innovation et l’anticipation (ESC Dijon, Université de la Rochelle, Caisse des Dépôts, ScPo …). Il travaille aussi sur le rapport de l’économie informelle dans les mutations actuelles (bitcoins, deep web, alimentation, santé…).

Jean-Philippe Marie de Chastenay est doctorant au laboratoire PRISM de l’Ecole Doctorale Management Panthéon-Sorbonne sur le sujet : « Valorisation et impact sur la gouvernance. Le cas des Big Data. » Son article Interculturalité ou nouvelle forme d’impérialisme ? Le modèle élitiste "californien" des Grown-ups, in Cloet P.R., Guenette A.M., Mutabazi E., Pierre P. (éds), présente le défi interculturel enjeux et perspectives pour entreprendre.